ARCHITECTE COLIN

Suivant
3d2 12 23 11 1
  • 3d2 1 1
    2 1 1
    3 1 1

2014 :

Transformation et extension d'une habitation

 

L’architecte, dans sa démarche conceptuelle, a analysé les différents paramètres relatifs à l’organisation et à l’optimisation des  différents espaces envisageables, sur base des volumes existants, afin de répondre aux aspirations du maître d’ouvrage.

L’architecte a donc veillé à respecter le plus habilement possible les gabarits et détails existants afin de permettre à l’habitation d’évoluer en parfaite adéquation avec son contexte. C’est en optant pour une solution simple et cohérente, en prolongeant de part et d’autres de l’étage existant, deux nouveaux volumes dans le même gabari.

En effet, ces deux nouveaux volumes induits, s’intègrent parfaitement à la volumétrie générale de l’habitation et garantissent une meilleure lecture visuelle depuis l’espace rue.

La façade avant et ses extensions, en brique de ton rouge/brun, seront recouvertes d’une peinture de ton blanc, cassé de gris, afin de respecter l’architecture précédement mise en place (matériaux, tête de mur…). Les deux volumes en extension seront coiffés de toitures plates afin d’une part, de maintenir le volume maitre existant et d’autre part par soucis d’économie, compte tenu de la complexité de la charpente existante et de l’inutilité de toiture en pente (espaces non aménageables), conséquence du peu de perception de celles-ci depuis le niveau du sol.

A l’arrière de l’habitation, l’architecte a opté pour une solution minimaliste dans la mise en ouevre d’un volume d’aspect léger, entièrement vitré qui offrira aux futurs occupants un espace de vie à la fois convivial, mais également agrémenté de magnifiques vues sur le parc existant, composé d’une végétation d’essences remarquables. De part sa transparence, les volumes existant se prolongeront visuellement de l’extérieur vers l’intérieur en s’articulant autour de la base arrière gauche de l’habitation, dans une logique relationnelle entre l’espace extérieur et intérieur.